Article expert ISEMA : Résoudre des problèmes techniques en lisant des poèmes.

Newton article Loic Lafon ISEMA cd35f
« Papa, le monsieur i veut pas me laisser passer…
Fais le tour mon petit, fais le tour, comme les allemands en 39 »

se poser les bonnes questions

Parfait exemple de résolution de problème en utilisant un point de vue différent ! C’est une technique utilisée en créativité (et en résolution de problèmes). Comme quoi, la créativité n’est pas réservée aux artistes ou aux cuisiniers de tout poil.

On a souvent l’impression qu’il faut beaucoup de connaissances techniques pour résoudre un problème. Ou que l’expérience suffit. C’est vrai que ça peut aller plus vite. Mais qu’en est-il si le problème est un peu nouveau et si personne n’est expérimenté ou n’a de connaissances techniques sur le sujet qui pose problème ?

La solution ? La créativité ! Quelques techniques :

  • le brainstorming (Ah, je vois que vous connaissez !)
  • l’analogie ou utiliser des connaissances dans un autre domaine et faire comme si ça pouvait marcher (Newton et la pomme..)
  • le changement de point de vue, avec plusieurs sous-techniques :
     - la dérive (comme Sherlock Holmes, ou …Dr House si vous ne lisez pas),
     - la piscine, (faire du sport sans se prendre la tête), ne pas affronter le problème mais le contourner,
     - se mettre à la place du meurtrier ou changer de rôle, prendre des gens qui n’y connaissent rien (ça, c’est déjà fait) et leur demander les idées les plus idiotes qui soient (idées qui vont se révéler pas si idiotes en fait).

Il n'y a pas d'idées idiotes

Un exemple : pour faire atterrir un vaisseau sur Mars, c’est déjà compliqué de viser la planète, mais en plus, par manque d’atmosphère, le vaisseau arrive à 200 km/h. Et il y en a un qui dit : « Et si on le faisait rebondir comme une balle de ping-pong (ou de tennis) ? ». Ça se passe à la NASA et depuis ils font atterrir les vaisseaux comme ça. A chaque choc avec le sol, une partie de l’énergie est absorbée par le sol et la vitesse diminue. Ne vous inquiétez pas, c’est de la physique de haut niveau, on est quand même à la NASA !

Comme quoi, les idées qui paraissent ne pas en être, en deviennent quelquefois (ça c’est parce que c’est moi qui écrit).

nous sommes tous créatifs

Nous avons tous la capacité à devenir créatifs, même si nous n’y comprenons rien. Qu’on me suive bien, je n’ai pas dit qu’il ne fallait rien apprendre, mais que, confrontés à un problème nouveau, chercher des solutions nouvelles est ce que l’on demande à des Bac+ … Les connaissances servent à l’application, pas à trouver des idées neuves.

Notre cerveau est fainéant. Il fait toujours la même chose, emprunte toujours les mêmes voies. Si vous avez réussi à traiter un problème d’une certaine manière, votre cerveau essayera encore et encore de refaire jusqu’à vous apercevoir qu’il faut changer de point de vue. Et nous revoilà au début !

LAFON Loic portrait_miniature.jpg Loic LAFON


Après un diplôme d’ingénieur en Agroalimentaire, loïc LAFON a poursuivi une carrière industrielle dans ce secteur, durant 25 ans. Il enseigne à l'ISARA et à l'ISEMA en parallèle de la gérance de son cabinet conseil en Création de Projets en Agroalimentaire. Il accompagne les entreprises et les étudiants dans les stratégies industrielles et technologiques de la création de produits agroalimentaires.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil ISEMA Blog Les pros vous parlent Article expert ISEMA : Résoudre des problèmes techniques en lisant des poèmes.